top of page

Bibliothérapie

Image de Robert Anderson
Image de Robert Anderson

  • Le livre de l'intranquillité F Pessoa

  • Influence.F Roustang  ET TOUS LES AUTRES !

  • Découvrir un sens à sa vie: Avec la logothérapie Viktor E. Frankl

  • Ma vie . C G Jung 

  • Sandor Ferenczi parce qu'il est le Prince de la psychanalyse et un génie !!!

  • Thomas Ogden proche de la pensée de Ferenczi et pour une psychanalyse moderne!

  • Les petits livres de Khalil Gibran pour leur poésie et leur bon sens.

  • Sigmund Freud, en son temps et le nôtre. E Roudinesco 

  • La découverte de l'inconscient. FH Ellenberger

  • Comment réussir à échouer. P Watzlawick

  • Peur de manquer. N Fabre

  • Les passions ordinaires anthropologie des émotions.D le Breton

  • Anne Dufourmantelle. Son œuvre complète

  • Qu'est-ce que la psychologie ? G Canguilhem Et son oeuvre en général et en particulier Du normal au pathologique

  • Un séminaire avec Milton H. Erickson, J K Zeig Ed Satas

  • Erickson, Hypnose & Psychothérapie, D Megglé Ed Retz

  • L'hypnose centrée sur les solutions. Thierry Servillat

  • le pouvoir des histoires thérapeutiques. Evelyne Josse

  • Tout commence avec le corps. L Vincent

  • Pourquoi l'amour fait mal. E Illouz

  • Rupture(s) / Être à sa place  C Marin

  • Le sel de la vie. F Héritier​

  • Ma sœur mon épouse Biographie de Lou Andréas-Salomé. H.F PETERS 

  • Sandor Ferenczi, l'enfant terrible de la psychanalyse. Benoit Peters

  • Le nouveau nom de l'amour. Belinda Cannone

  • Le sentiment d'imposture. Belinda Cannone

  • Le code de la conscience . Stanislas Dehaene

  • De la brièveté de la vie. Sénèque

  • La confiance en soi, une philosophie. Charles pépin

  • Vivre avec son passé. Charles Pépin

  • L’inconscient ou l'oubli de l'histoire. Hervé Mazurel

  • Fragment d'un discours amoureux. Roland Barthes 

  • La fabrique de l'homme pervers. Dominique Barbier


  •  

Romans:

  • Le restaurant de l'amour retrouvé. Ito Ogawa

  • Kafka sur le rivage. Haruki Murakami

  • L'insoutenable légèreté de l'être. et les autres M Kundera

  • Soufi mon amour. Elif Shafak

  • Tout le bleu du ciel. Mellissa Da Costa

  • Irvin Yalom ses romans et essais théoriques

  • La patience des traces. Et tous les autres....( Profanes...) Jeanne Benameur

  • Là où chantent les écrevisses. D Owens

  • la tresse Laeticia Colombani

  • Le diable au corps . Raymond Radiguet

  • Stefan Zweig

  • Vladimir Nabokov

  • Milan Kundera

  • Romain Gary

Image de Marat Gilyadzinov

Citations

Quelques citations et extraits qui font écho à ma pratique clinique:

"Les solutions et moyens pour aller mieux ne sont contenus dans aucun manuel. 

Aucun scénario de thérapie ne peut être écrit en amont de ce qui sera in situ, tout s'écrira dans l'ici et maintenant et aussi dans l'après coup de la séance.
"L'art de la thérapie réside dans cette présence du thérapeute tout au long de chaque séance, permettant au patient "de trouver sa place en souplesse dans son environnement", selon la formule de F Roustang" C Lecoutre Guibert

 

"Le patient est un bien portant qui s'ignore." F Roustang

"Le corps humain est la meilleure image de l'âme humaine."Ludwig Wittgenstein

"Il y a des moments où les mots s'usent et le silence commence à raconter."
K Gibran

"Je t'ai appelé et je te parle parce que je suis incapable de penser, et les mots sont justement là pour nous dépanner. les mots sont des espèces de ballons d'air qui te permettent de flotter à la surface. Romain Gary, Clair de femme

[...]ce qui est demeuré incompris fait retour; tel une âme en peine, il n'y a pas de repos jusqu'à ce que soient trouvées résolution et délivrance. Freud, GW, VII, p 355

"La nature fait les hommes semblables, la vie les rend différents." Confucius

"Tu dois devenir l'homme que tu es. Fais ce que toi seul peux faire. Deviens sans cesse celui que tu es, sois le maître et le sculpteur de toi-même." F Nietzsche

 

"Ce n'est pas le doute, c'est la certitude qui rend fou." F Nietzsche

"Pour ce qui est de l'avenir, il ne s'agit pas de le prévoir mais de le rendre possible.
A de St Exupéry"

« Il était une fois un homme qui s’appelait Milton H. Erickson. C’était un psychiatre qui pratiquait  l’hypnose de façon assez pertinente et qui pensait  que le plus important dans une relation thérapeutique était le rapport d’être humain à être humain. C’est pour cela qu’il plaçait  la relation à l’autre au-dessus des théories, et d’ailleurs il se voulait athéorique et était surtout très attentif à la personnalité de celui qui venait le consulter.C’était à la fois un homme de bon sens, (...) et un homme capable de rêver et de faire rêver. Ces deux aspects de son caractère en apparence opposés, lui permirent de donner un cadre à sa pratique tout en respectant le besoin de symbolisation qui prouve chaque individu. »
De Freud à Erickson, l’hypnose revisitée  par la psychanalyse.  Ed L’Harmattan

Image de Marat Gilyadzinov
bottom of page